VOITURE HOBAO GRAUPNER WP Hyper TT Elektro RTR Truggy 1:10

90183.RTR

Nouveau produit

VOITURE HOBAO GRAUPNER WP Hyper TT Elektro RTR Truggy 1:10 livré avec radio, variateur et moteur.

Plus de détails

Sur commande

frais de port offerts

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 39 points de fidélité. Votre panier totalisera 39 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 11,70 €.


Fiche technique

Electrique: oui
Type Voiture radiocommandé
Tout terrain Oui
Echelle: 1/10
4x4: oui

En savoir plus

Hobao Hyper TT Elektro Truggy
tt 1/10 : hypertthobao, elektrotruggy, 90183.rtr,

Chez Hobao, la tradition des Hyper 10 remonte au début des années 90. Depuis, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts au point que chaque nouveau châssis qui émane du fabricant se veut désormais presque aussi élaboré que ceux qu'il produit sur les échelles 1/8ème.

Présentation
 La nouvelle version de Hyper 10 rebaptisée pour l'heure " Hyper TT " ne déroge pas à la règle et surfe sur la vague actuelle de l'électrique. Et pour être encore un peu plus précis, sur celle du brushless, avec une auto présentée entièrement assemblée qui ne sera pas de nature à dérouter les débutants. Cette auto que l'on peut volontiers définir comme un truggy est livrée avec un émetteur Hobao HT 2.4-EF trois voies à volant en 2,4 Ghz. Celui-ci offre des réglages de fin de course de direction et d'accélérateur/frein. L'équipement s'enrichit aussi de la présence d'un servo Savöx Digital SC 0352. Un modèle dont le pignon de sortie est en plastique et qui fournit 6,5 kilos de couple aux roues pour une vitesse de rotation de 0,13 sec sur 60 degrés. Il ne manque qu'un pack d'accus de propulsion à cette auto pour fonctionner, en sachant que le compartiment réservé à cet effet sur le châssis pourra recevoir un pack Li-Po 2S de 7,4 volts ou un accu Li-Po 3S de 11,1 volts. L'Hyper TT est également fourni en compagnie d'un petit boîtier qui n'est autre qu'une carte de programmation vous permettant de retoucher certains paramètres du contrôleur. On pourra ainsi modifier l'accélération du tout terrain ou bien encore son freinage, et même choisir de l'utiliser avec ou sans marche arrière.

 L'Hyper TT est un gros tout terrain brushless à l'échelle 1/10ème qui s'intègre au sein de la catégorie Truggy.
 
 La voiture est proposée entièrement assemblée avec moteur et radio, mais sans accus et sans chargeur.

 Extérieurement, ce Truggy se différencie d'une version classique buggy à ses voies nettement plus larges et à son empattement généreux.

 La carrosserie n'est disponible qu'en une seule teinte. Il s'agit d'un modèle en lexan complété d'un aileron réglable.

 Voici l'émetteur fourni. Il s'agit d'une radio Hobao HT 2.4-EF trois voies à volant en 2,4 Ghz.

 La radio offre des réglages de fin de course de direction et d'accélérateur/frein.

L'Hyper TT Hobao fait partie des truggies 1/10ème les mieux équipés du marché.

 Cette auto reçoit un servo Savöx Digital SC 0352. Il possède un pignon plastique en sortie et délivre un couple de 6,5 kilos pour une vitesse de rotation de 0,13 sec sur 60 degrés.

 L'Hyper TT Hobao est à compléter d'un accus Li-Po 2S de 7,4 volts, ou d'un accu Li-Po 3S de 11,A volts qui viendra s'insérer dans le compartiment prévu à cet effet.

 Notre modèle d'essai sera équipé d'un accu Li-Po GM Racing distribué par Graupner. Un modèle de 4000 mA en 50C.

 L'Hyper TT est également fourni avec boîtier de programmation. Celui-ci vous permettra de modifier l'accélération du moteur ou bien encore ses freins, et d'opter aussi pour une marche arrière.

 Les pneus de boîte sont des mini picots très performants.

 Les pneumatiques sont positionnés sur des jantes à 5 bâtons à déport réduit.

hobao hyper tt elektro truggy 1/10 brushless réf : 90183.rtr distribué par graupner.
* Consultez le site Graupner pour prendre connaissance des offres et des nouveautés disponibles en cliquant sur la bannière ci-dessus.

 Four wheel drive
 Et oui, le propre de ce tout terrain, c'est d'abord de vous proposer comme ses grands frères aînés une transmission intégrale, juste histoire d'assurer du côté de la tenue de route. En ce qui concerne celle-ci, gageons que l'engin s'est doté du nec plus ultra en la matière, avec pour commencer une transmission parée de trois différentiels à pignons coniques à quatre satellites. Ce qui nous vaut de retrouver aussi par la même occasion des couples coniques en métal au sein des deux cellules respectives avant et arrière. Le tout livré avec un assortiment de cardans droits à boules goupillées au centre et à l'arrière, puis avec de magnifiques cardans CVD à l'avant !

 La transmission se pare de trois différentiels à pignons coniques à quatre satellites. Ci-dessus le différentiel central qui demeure réglable en dureté.

 Les liaisons de roues sont peaufinées par des cardans CVD à l'avant !

La mécanique
 Elle demeure fortement inspirée par les engins de compétition, jouit d'une finition irréprochable, et se révèle dans l'ensemble complète puisque tous les agréments habituels que l'on a habituellement plaisir à côtoyer sur une auto de compétition sont de la partie. A ce titre, l'Hyper TT est par exemple livré d'office avec ses deux barres stabilisatrices à l'avant et à l'arrière. Des barres dont l'effet sera bien entendu réglable selon la position adoptée par la rotule qui se trouve sur la partie haute de ces dernières. En second lieu, cette auto peut compter sur le soutien de biellettes à pas inversés pour accélérer sa mise au point, tant à la direction qu'au niveau de ses tirants arrière de carrossage. Les pas inversés étant troués en leur milieu, on accède aux différents réglages en un rien de temps en glissant une petite clé Allen dans chaque orifice, et le tour est joué ! Côté trains roulants, l'Hyper TT est doté de cellules très étroites dont s'échappent des bras de suspension très longs. Ceux-ci possèdent une particularité, à savoir : qu'ils revêtent un profil recourbé, arc bouté. Compte tenu de leur longueur importante, ces bras ont été bien entendu renforcés comme il se doit.

 Cette petite mécanique demeure inspirée par celle des engins de compétition. La finition du modèle étant irréprochable.

 L'Hyper TT est livré avec ses deux barres antiroulis réglables à l'avant et à l'arrière.

 La voiture est entièrement équipée de biellettes à pas inversés pour accélérer sa mise au point.

 Les tirants arrière de carrossage sont également pourvus de biellettes à pas inversés.

 Les trains roulants sont munis de cellules très étroites.

 Les triangles de suspension sont très longs et recourbés. Ils mesurent 9 centimètres chacun et sont renforcés.

Less cales qui supportent les bras de suspension sont équipées de petits inserts en nylon injecté qui limitent l'usure dans le temps.

Le châssis est une très belle pièce conçue en aluminium T6 6061.

L'Hyper TT Hobao est livré avec une couronne de transmission centrale en acier.

Train avant
 Celui-ci est un modèle monté sur rotules pivotantes à la direction. Un système qui confère une grande liberté d'ensemble et qui permet d'accéder là encore en un rien de temps à des réglages comme celui de la largeur de voie ou bien du carrossage des roues. Pour retoucher les dits réglages à partir des fusées de roues, même pas besoin de retirer les roues du véhicule, car les modèles de jantes à 5 bâtons installés à bord libèrent l'accès aux porte fusées depuis l'extérieur. Hormis cela, le train avant s'appuie sur une double triangulation et conserve des triangles de suspension réglables sur la partie supérieure grâce à une petite cale qui pourra vous aider à jouer sur le réglage de châsse (au demeurant parfait d'origine en configuration maxi). La direction comporte aussi un save servo réglable en dureté tandis que la suspension peut jouer sur 3 ancrages d'inclinaison à partir de son support usiné en aluminium CNC.

 Le train avant intègre un système de direction sur rotules pivotantes.

 L'avantage des rotules, c'est qu'elles permettent un accès plus rapide aux réglages comme ceux de la largeur de voie ou bien du carrossage.

La suspension de ce truggy s'avère efficace sur sols bosselés. Les amortisseurs de 12 mm de diamètre qui équipent cette auto y sont pour beaucoup !

L'épure de géométrie s'appuie sur une double triangulation. Les bras supérieurs sont réglables au niveau de la châsse sur la partie supérieure.

Ces petites cales placées au niveau des bras inférieurs vous permettront de faire varier l'empattement du véhicule.

Le train avant possède un save servo réglable en dureté.

Le support de suspension comporte 3 ancrages d'inclinaison à partir de son support usiné en aluminium CNC.

En action, le train avant se montre très directif.

Les porte fusées sur rotules en gros plan.

Train arrière
 On retrouve globalement une structure à peu près comparable, avec des bras de suspension inférieurs qui gagnent encore quelques millimètres en longueur. A noter du côté de la finition que les triangles sont maintenus en place de chaque côté du carter de cellule par deux cales en aluminium anodisé. Celles-ci servant à l'occasion de renfort. Plus complet, le support de suspension propose cette fois 6 ancrages pour moduler la position des amortisseurs. Encore un mot concernant ceux-ci. Les quatre amortisseurs livrés d'origine avec l'Hyper TT sont des modèles à corps métalliques réglés avec une hydraulique quasi parfaite de boîte. Ils comportent des soufflets de protection et sont articulés sur des rotules au niveau de leurs attaches côté bouchon. Les bouchons bénéficient d'un petit trou qui permet d'évacuer le trop plein d'huile lors d'un remplissage un peu trop généreux. Le train arrière se complète enfin d'un aileron réglable en deux positions qui fera partie des éléments à installer sur l'auto avant de pouvoir la faire fonctionner.

Le train arrière est hyper complet du point de vue des réglages.

La largeur de voie est portée à près de 320 millimètres. Pas mal pour un engin conçu à l'échelle 1/10ème !

 Les triangles de suspension inférieurs gagnent encore quelques millimètres en longueur. Ils mesurent près de 95 millimètres.

 Les triangles sont fixés par des cales en aluminium anodisé de chaque côté des carters de cellule.

 Le support de suspension possède 6 ancrages pour moduler la position des amortisseurs.

 Les amortisseurs sont des modèles à corps métalliques complétés de soufflets de protection.

 Les bouchons d'amortisseurs mettent en avant un petit trou qui leur permet d'évacuer le trop plein d'huile lors de la phase de remplissage.

A l'instar des porte fusées arrière, toute l'auto reçoit des roulements à billes étanches flasqués.

La prise de carrossage pourra être ajustée à l'arrière.

L'électronique
 Elle est confiée à un moteur brushless de marque Hobao. Celui-ci est donné pour 3900 Kv et comporte un pignon de 12 dents d'origine. Le tout fonctionnant de concert avec un contrôleur adapté livré avec un petit boîtier situé à part. Il s'agit comme nous vous l'annoncions dans l'introduction, d'un boîtier permettant de modifier la programmation d'origine du contrôleur. Ce dernier est un modèle étanche de 60 Ampères. Relevons sinon la présence d'un imposant support moteur réglable en aluminium anodisé pour bien refroidir. A signaler aussi dans la foulée l'intégralité des câblages déjà réalisés en usine, puis la présence d'une prise de type " Dean " pour connecter le pack d'accus de propulsion (non fourni).

 Le moteur brushless installé sous le capot est un moteur Hobao de 3900 Kv. Il possède un pignon de 12 dents.

 Le contrôleur brushless est un modèle étanche de 60 Ampères. Il tolère un accu Li-Po 3S qui transfigure les performances d'origine du petit truggy !

 Cette interface livrée avec l'auto permet de modifier la programmation d'origine du contrôleur.

 Le support moteur en aluminium anodisé est réglable.

Le moteur brushless est placé en position arrière sur le châssis. La répartition des masses est équilibrée.

Le test
 Juste un petit interrupteur à pousser au dessus du servo de direction pour mettre en branle tout le système. Le tout après avoir mis sous tension en premier son émetteur, cela va de soi ! Avec le pack d'accus Li-Po GM Racing 4000 mA en 50C que Graupner nous a fourni pour aller essayer cette auto, autant admettre sans plus tarder que l'Hyper TT accélère correctement mais sans plus. Le moteur pousse de façon linéaire, mais on se plait à demander davantage de patate aux roues pour augmenter le niveau d'adrénaline ! Fort heureusement, le train avant se révèle vif en entrée de courbe. Il est une vraie réussite et permet d'inscrire le châssis dans un mouchoir de poche, mais toujours dans un univers un peu trop ouaté à notre goût. Si vous rajoutez une louche de gaz supplémentaire au moment opportun, inutile de compter sur un décrochement de l'essieu arrière. Le châssis reste rivé au sol en toutes circonstances.

Qu'importe le manque apparent de puissance avec un accu 2S, et l'absence de grandes embardées à l'accélération. Ce truggy se laisse piloter comme un vrai petit kart, et c'est là l'un de ses principaux attraits. Il faut dire qu'à y regarder de plus près, ses voies sont pratiquement aussi larges que son empattement ! Il en résulte une stabilité surprenante en toute circonstance et une agilité synonyme de nervosité qui ne fait pas pour autant de cette auto un engin incontrôlable. Et pour ceux qui voudraient encore mieux maîtriser le châssis, il convient simplement de forcer un peu l'efficacité de la barre antiroulis arrière en décalant la fixation des rotules hautes en direction du pare chocs pour scotcher définitivement l'engin au sol. Dans ces conditions, et en dosant quelque peu aussi malgré tout, l'Hyper TT deviendra une auto très facile à apprivoiser et à faire déambuler n'importe où, sur à peu près toutes les surfaces possibles et inimaginables. Très léger, ce TT dispose d'un freinage très puissant et surtout d'un amortissement très efficace. Associé à une garde au sol d'un peu plus de cinq centimètres, il permet à notre Hyper TT d'absorber à peu près toutes les ondulations de taille déjà respectable sans que la plateforme ne dévie de sa trajectoire. Dans la configuration Li-Po 3S, cet engin encore relativement sage se transformera en un véritable Mustang sauvage à dompter ! Du reste, nous recommandons fortement de l'équiper ainsi d'entrée de jeu, car c'est vraiment dans ces conditions qu'il révèle tout son potentiel. Cette fois, l'Hyper TT déménage à tous les régimes, et toujours sans que son capital de stabilité ne s'en trouve entamé. Une vraie réussite ! En mode 3S, le pilotage devient plus bestial, les réactions moins prévisibles. C'est le pied total quoi !

Conclusion
 Pour conclure, ce truggy reste un engin de fun et de loisir, du genre à ne donner que du plaisir à ses utilisateurs. Léger, peu encombrant et très facile à mettre en marche, il ravira tous les inconditionnels d'autos insolites qui sortent un peu de l'ordinaire.

 Les plus
 _ Stabilité à toute épreuve du châssis
 _ Qualité des pièces et finition
 _ Barres antiroulis en série
 _ Performances de haut niveau en Li-Po 3S pour un engin de loisir
 _ Amortissement

Les moins
 _ Support d'antenne un peu léger
 _ Livré sans accu et sans chargeur

Fiche technique
 Marque : Hobao
 Modèle : Hyper TT
 Distributeur : Graupner
 Usage : Loisir
 Propulsion : Electrique
 Moteur : Hobao 3900 Kv brushless
 Variateur : Hobao 60 Ampères compatible Li-Po 3S
 Accus : Non fourni. (Accus de l'essai : Li-Po 7,4 v GM Racing 4000 mA 50C)
 Echelle : 1/10ème
 Châssis : Plaque en aluminium anodisé en T6 6061
 Transmission : 4 x 4
 Différentiel : x 3 à pignons coniques
 Présentation : RTR
 Livré : Avec carrosserie pré peinte, émetteur Hobao HT 2.4-EF à volant en 2,4 Ghz, sans accu de propulsion et sans chargeur.

Caractéristiques techniques
Largeur : 315 mm
Echelle: 1:10
Hauteur env.: 96 mm
Poids, env. : 1950 g
Longueur, env.: 426 mm
Empattement env.: 268 mm

399,90 €

Paiement en 3X sans frais
Livraison offerte avec Colissimo

Ajouter à ma liste d'envies

Paiement
Paiement